Rechercher

Stop tabac

Mis à jour : 8 avr. 2019


#photo #Mathew #Macquarrie


L'arrêt de la cigarette reste une des demandes fréquentes lorsque nous proposons un accompagnement hypnotique. Bien que les réussites soient fréquentes, il est maintenant question d'aider les personnes à ne pas rechuter !


La littérature consacrée à l'arrêt du tabac révèle un taux de réussite moyen de 17 à 25% (D. C. Hammond, 2004) dans la plupart des études faisant appel à une seule séance. Le taux de succès augmente en fonction du nombre de séances : 67% pour cinq rencontres. Or, nous croyons fermement qu'il est important de prendre plus de temps pour comprendre les raisons qui poussent le/la mandant.e à stopper cette habitude. Nous avons constaté que les leviers propres à chacun.e restaient les éléments les plus puissants pour l'arrêt de la cigarette. Notre expérience met également en lumière que les personnes qui viennent pour faire plaisir à qqn ou pour répondre à des normes sociétales ont de plus grandes difficultés que les autres à décrocher. En effet, nous pensons que les valeurs profondes du/de la client.e sont trop éloignées du mandat que nous avons. Il nous est alors très difficile de modifier l'habitude du/de la client.e... Nous croyons que le nombre de séance dépend totalement de chaque individu et que l'accompagnement peut être de qualité uniquement si nous osons "perdre du temps" en questionnant et en cernant le problème pour en "gagner" et mener la personne à atteindre son objectif dans les meilleurs délai, avec les modifications minimales pour des résultats optimum.


Que dire de la snus (sachet de tabac à sucer) ? Nous n'avons malheureusement pas encore rencontré ce cas suffisamment. Par contre, les résultats des études ne font peu voire pas de liens entre les maladies et le tabac froid... Il semblerait que la fumée soit plus néfaste que le tabac en soi bien que les effets de la nicotine soient naturellement bien connus ! Il n'est pas encore prouvé que l'association des substances chimiques et la nicotine présentes dans les sachets de tabac à sucer soient à l'origine d'autres maladies que celles liées aux dégâts buccaux-dentaires, des AVC et des infarctus (Dr. Isabelle Jacot Sadowski, 2018). Rappelons toutefois que les cigarettes étaient associées au sport il n'y a pas si longtemps et nous n'avions pas connaissances des dégâts réels de ces dernières sur la santé. Nous pensons qu'il en est de même pour la snus... qui, soit dit en passant, équivaut en taux de nicotine à 60 cigarettes.


Nous vous encourageons donc à mettre toutes les chances de votre côté pour stopper la consommation de tabac (fumé, sucé ou chiqué).



© 2020 par cbshypnocoaching. Créé avec Wix.com