Rechercher

La bonté


J'ai grandi avec de nombreuses idées reçues - comme tout le monde - et notamment celle de "trop bon, trop con"... je vous laisse imaginer le combat intérieur entre une de mes parties et l'autre !

- Sois gentille, fais-le pour moi !!

- Elle a trois qualités : gentille, gentille et gentille...

- ...

Je ne vous cache pas que j'ai encore parfois ce vieux réflexe de penser que je suis "trop" gentille mais le vérité c'est qu'être autrement ne me correspond pas. Alors imaginez lorsque j'ai ouvert le livre de Stefan Einhorn "l'art d'être bon : osez la gentillesse" et que les premières lignes, écrites par Thomas d'Ansembourg qui en signe la préface, répondent à une de mes valeurs les plus profondes : l'amour (selon mes termes) et la bonté (en ses propres termes) :


"La bonté est attentive, prévenante, prévoyante. Tout d'abord elle procède à l'avance et par anticipation. Car la bonté est synonyme de "préparer" : des cadeaux, des repas, es fêtes, une rencontre, une lettre pour l'absent, des semis pour les légumes, des plantations d'arbres pour les prochaines générations, des crêpes pour le goûter des enfants... Et puis, la bonté veille et prend soin pendant l'action. Enfin, elle soigne à la suite, a posteriori. Elle "répare" beaucoup : des petits bobos, des défauts, des sanglots et des conflits, des adieux, des oublis...

Préparer, veiller et réparer, c'est tout un art, fait d'attention, de "savoir-être" et de gratuité. "


J'aimerais que les gens disent que je suis une bonne personne : aimante, attentionnée, prévenante, attentive, loyale, authentique. Voilà quelques adjectifs que j'aimerais ouïr de l'autre côté du chemin.


Alors je vous le demande, quelle personne souhaitez-vous être ? Qu'aimeriez-vous que les gens disent de vous dans quelques jours, quelques années, à votre cérémonie d'adieu ?


© 2020 par cbshypnocoaching. Créé avec Wix.com